Livraison offerte en France Métropolitaine à partir de 100€

La Petite Robe Noire Made in France

.

Il est difficile d’imaginer toutes les étapes nécessaires à la conception et la fabrication d’une Petite Robe Noire quand on la voit pendue sur un cintre dans une boutique ou en photo sur un e-shop. Et pourtant ! Les Couleurs du Noir a décidé aujourd’hui de tout vous révéler sur son engagement dans une production Made in France ainsi que sur le chemin de la Petite Robe Noire, du choix de tissu au placement en magasin, qu’il soit virtuel ou physique.

Les Couleurs du Noir, une marque Made In France

Il nous paraissait important de développer avec vous toutes ces étapes, de vous présenter les différents intervenants dans cette longue liste de compétences aussi précises et précieuses que celles que nécessitent les métiers de la mode, et vous faire partager notre attachement au Made in France. En effet, concevoir une robe, passer d’un morceau de tissu à une robe, cela prend du temps et il faut de la persévérance pour parvenir à réaliser la pièce de mode telle qu’on l’avait imaginée. Il en faut encore plus lorsque l’on s’attache à ce que le maximum d’étapes soit réalisé en France. Alors, nous ne vous ferons pas croire que 100% de votre robe seront réalisés en France. Cela est impossible, malheureusement ! En raison de la disparition de certains métiers industriels comme la fabrication des tissus ou des fournitures. Pour autant, tout ce qui est création et savoir faire sont français, grâce à la sauvegarde  des compétences formées dans les écoles et les entreprises françaises.

LES COULEURS DU NOIR - Logo Made in France 2Le Made in France est aussi un état d’esprit: la recherche de l’excellence dans la qualité des matières et des fabrications. Nos tissus, sans pour autant pouvoir rivaliser avec la Haute Couture, sont tous sélectionnés pour leur qualité, ce qui impose souvent une origine européenne, sinon française. Idem pour les fournitures comme les fermetures éclair, nos très beaux boutons, etc. C’est une véritable valeur que la marque Les Couleurs du Noir cherche à promouvoir afin de sauvegarder des savoir-faire et des compétences en France, mais surtout pour vous apporter la qualité que vous méritez pour des pièces qui sont destinées à devenir vos fonds de garde-robe intemporels et indémodables que vous garderez longtemps parce que vous saurez les faire vivre et les renouveler au gré de vos découvertes d’accessoires et de vos envies.

.

Les Couleurs du Noir est heureuse d’avoir pu partager avec vous sa passion, son métier et ce qui fait son quotidien.

La même démarche nous anime lorsque nous recherchons les créateurs d’accessoires avec lesquels nous nous associons chaque saison: créativité, qualité des matières et Made in France sont nos leitmotiv.

Les métiers de la création

Stylisme

Dans la mode, c’est souvent le modèle qui inspire le tissu de la robe. Mais Aude, notre créatrice, fonctionne différemment. Elle cherche d’abord le tissu qui va  l’inspirer pour trouver l’idée d’une robe. Son concept : la Petite Robe Noire. Oui mais pas que. Aude désire apporter du contraste à sa robe, mélanger les matières, associer différents types de tissus qu’elle chine dans le quartier du Sentier, à Marseille où qu’elle ramène d’ailleurs, héritage de ses années d’expatriation. Il s’agit avant toute chose de faire de chaque Petite Robe Noire une pièce unique de mode. Aude dessine ainsi ses robes après que la matière lui ait fourni son inspiration.

.

.

.

tissus

. . photo modélisme

Modélisme :

C’est alors que le travail commence avec la modéliste. Une fois transmis le dessin, la modéliste monte une toile qu’elle moule sur un mannequin couture. On parle de moulage. On peut ainsi mieux appréhender la forme, les courbes de la robe. Une fois finalisée, la toile est montée, comme une robe, et l’on fait alors appel à une femme dont les mensurations correspondent aux tailles standard de la marque. C’est ce qu’on appelle une mannequin cabine. Cette personne parfaite, selon nos critères, nous permettra d’assurer que le rendu désiré s’adapte parfaitement aux standards de taille auxquels nous souhaitons arriver pour la série. Régulièrement la styliste et la modéliste se retrouvent pour discuter d’éventuels arrangements. Chacune donne son avis, d’abord pour optimiser le design de la robe, mais également pour faciliter le travail de fabrication qui arrivera ensuite.  Toutes ces retouches sont notées sur des fiches techniques pour qu’aucun détail ne soit laissé au hasard et que toutes les remarques soient bien prises en compte.

.

Les métiers de la fabrication

Mécanicienne modèle et mannequin cabine :

Une fois que la toile est parfaite et que plus aucune retouche n’est nécessaire, la mécanicienne modèle réalise le prototype. Elle réalise de cette manière la toile dans le tissu choisi pour la robe. Il peut encore y avoir, à ce stade là de la conception de la robe, des modifications à réaliser. L’effet rendu avec le tissu peut être radicalement différent de celui rendu par la toile, qui est somme toute, très rigide. Dans ce cas-là, on fait de nouveau appel à la modéliste, pour reprendre la toile.

Dans le cas où le rendu tissu est parfait, la modéliste réalise le patron. Ce dernier est ensuite digitalisé et on en tire les gradations. En effet, le patron a été réalisé pour la taille 38. Il faut donc créer toutes les tailles, du 34 au 44 en général, pour les modèles Les Couleurs du Noir.

patron dessin

Coupeur :

Commence alors la fabrication de la collection. Il faut d’abord couper toutes les pièces des différents matériaux qui vont composer les robes, en autant de fois et de tailles qu’il est nécessaire: le tissu lui-même et la doublure quand il y en a, mais aussi le thermocollant, les droit-fil, les élastiques, etc. toutes les fournitures qui peuvent être nécessaires à la réalisation du modèle. Pour optimiser leur consommation,  on sort sur papier un “tracé de coupe”, qui va être posé, par le coupeur, sur le matelas de tissu positionné sur sa longue table de coupe.

Mécanicien Série :

Tous ces différents morceaux composant les robes, ainsi que tous les boutons, rubans, pressions, griffes, étiquettes de composition, etc. sont apportés au mécanicien série en charge du montage. Aidé dans son travail par le prototype et la fiche technique qu’il garde en permanence auprès de lui, le mécanicien série assemble tous les éléments composant la robe, et réalise ainsi  la collection. Après vérification, repassage et emballage, les robes seront livrées au centre logistique qui sera en charge des acheminements vers les différents points de vente, ou de l’envoi pour les clients en ligne.

.

0 Commentaires

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>